Un tiers-lieu sur le Grand Saint-Emilionnais

Depuis plus de 4 ans, le Collectif Trois Tiers arpente le territoire du Grand Saint-Emilionnais, rencontre ses habitants et les acteurs qui le font vivre. Nous souhaitons aujourd’hui aller plus loin que la simple expérimentation éphémère, en nous implantant durablement sur ce territoire et pouvoir répondre à des besoins locaux forts que nous avons pris soin d’observer longuement. Ainsi, en 2019, la communauté de communes du Grand Saint-Emilionnais nous guide vers la commune de Lussac qui dispose d’un bâtiment de 250 m² à réhabiliter en centre-bourg, une ancienne boulangerie.

L’ancienne boulangerie de Lussac – lieu du projet

Cette commune de 1284 habitants est située à la marge de la juridiction de Saint-Emilion, à laquelle ce territoire doit sa renommée et son image de prestige international. Lussac connaît aujourd’hui plusieurs dynamiques complexes et peine à trouver sa place au sein du récit territorial local, économique et patrimonial. Vieillissement de la population, appauvrissement, baisse démographique, fuite des services locaux, éloignement des transports… Pourtant identifiée comme pôle de centralité de la communauté de communes, notamment du fait de la présence du collège qui brasse les populations jeunes du territoire, Lussac souffre d’une image particulière au sein de son territoire et d’une mise à distance accentuée par sa position à l’est (arc de pauvreté).

Dans le contexte d’une économie viticole et touristique reposant essentiellement sur une clientèle à l’international et limitant la croissance urbaine de fait, le territoire du Grand Saint-Emilionnais cherche aujourd’hui à se réinventer. En effet, l’économie viticole qui marque profondément le territoire a fortement évolué ces dernières années. S’appuyant sur une main d’œuvre étrangère peu coûteuse et la mécanisation des cultures, elle a entraîné avec elle une profonde mutation sociétale liée à la perte d’emploi au niveau local.

Face à ces constats globaux concernant le fonctionnement du Grand Saint-Emilionnais et la position particulière de la commune de Lussac, notre projet collaboratif autour de ce futur lieu de vie locale porte ainsi plusieurs objectifs : 

  • Participer à la revitalisation d’un territoire rural et au renforcement du vivre-ensemble sur un espace où le développement touristique et économique ne peut plus aller de pair avec une perte de sens au niveau local (dépossession des aménités liées à l’économie viticole et touristique, vacance en centre-bourg, perte de lien social, anonymat…). Ceci, en proposant de réinvestir un lieu vacant dans l’un des pôles structurants du territoire : Lussac.
  • Proposer un lieu de vie locale hybride permettant à l’ensemble des publics qui fréquentent le territoire de se rencontrer et favoriser le maintien et/ou l’insertion de certaines populations à la vie locale (personnes âgées, publics jeunes, saisonniers, jeunes ménages…). Ceci, en offrant une réponse personnalisée et adaptée à leurs besoins divers : un espace convivial accueillant des activités culturelles régulières, amenant une offre jusqu’ici inexistante sur le territoire et difficilement accessible, un espace d’inclusion numérique pour tous, une salle mise à disposition des associations locales, une cuisine, un jardin accessible et partagé ainsi que des services divers et un espace d’hébergement touristique alternatif mis à disposition des travailleurs saisonniers.
Découvrez la plaquette de présentation du projet en cliquant sur l’image ci-dessus.

L’intérêt de ce projet repose essentiellement sur la volonté de l’équipe de la co-construire et de l’affiner en étroite collaboration avec les habitants, les associations locales et les collectivités partenaires.

Retrouvez le détail de ce projet via différents articles, en cliquant sur les photos ci-dessous :