Le programme 1000 Cafés au service de la redynamisation des territoires ruraux en phase de déclin.

Nous revenons à travers cet article autour d’une des initiatives présentées lors de la conférence « La campagne : un laboratoire d’innovations économiques et sociales » des Festiv’idées de la ruralité en septembre dernier : le projet 1000 cafés du Groupe SOS. En effet, Sophie Le Gal, directrice du programme 1000 cafés  a présenté  brièvement le fondement du programme et ses objectifs.  Nous avons souhaité approfondir cette présentation à travers une interview en visio avec Aubin Egreteau, responsable co-construction et offres multiservices au sein de ce projet.

Programme 1000 café

Initié en 2019 par le Groupe SOS, le programme 1000 cafés  vise à recréer des lieux de convivialité dans les communes rurales de moins de 3500 habitants, qui  ne disposent d’aucun café et/ou des petits commerces. Le programme 1000 cafés intervient aussi pour la redynamisation des cafés en phase de déclin et/ou de disparition. Ainsi, après une année d’existence, l’initiative 1000 cafés a créé 14 cafés dans les communes  rurales. Ces cafés peuvent fournir de multiservices, notamment un relais-Poste, un point d’accès numérique, une épicerie, un dépôt de pain, un lieu de vie pour les acteurs associatifs locaux, un lieu de programmation culturelle, un point d’accompagnement et de convivialité pour les seniors, etc.

Ouverture d’une épicerie à Montcombroux- les Mines

Source: 1000 Cafés

Co-construction de modes d’animation des cafés.

Le modèle d’animation de café est défini en amont par les habitants concernés. Le futur gérant du café doit mener des enquêtes auprès des habitants. Ainsi, des fiches d’enquête sont adressées aux habitants, afin de recueillir leurs attentes en termes de services qui leur seront fournis ainsi qu’autour du modèle d’animation du café. Une fois que le questionnaire est renseigné par les habitants, l’équipe de 1000 cafés organise une séance de dépouillement des réponses appelée « lecture café » afin de construire une idée sur les attentes des habitants. Un atelier de  restitution publique est organisé un mois avant l’ouverture du café dans lequel, le/la future gérant(e) du café est officiellement présenté(e) aux habitants. Les services sont à ce moment clairement définis. 

Atelier de restitution publique

Source: 1000 cafés

Condition d’éligibilité des communes au programme 1000 cafés.

Le programme lance un appel à candidature sur le site 1000cafes.org, à destination des maires  rurales. En effet, des questionnaires en ligne sont renseignés pour vérifier l’éligibilité de la commune. Ainsi, plusieurs critères sont pris en compte pour la sélection des candidatures entre autres :

·         une commune rurale de moins de 3500 habitants, qui ne dispose d’aucun café ni de petits commerces, ou dont le café existant est menacé de fermeture : « nous ne mettons pas en place un café dans une commune qui dispose des petits commerces, car notre objectif n’est pas de déstructurer l’économie locale mais plutôt de la soutenir» (Aubin Egreteau)

·         la commune doit surtout disposer d’un local vacant appartenant à la mairie et qu’il soit bien placé, c’est-à-dire accessible à tous les habitants;

·         la candidature doit être obligatoirement portée par le maire de la commune concernée. L’équipe des 1000 cafés fait un entretien  téléphonique avec le maire pour se rassurer qu’il remplit véritablement les critères inhérents à la sélection de sa commune. D’ailleurs, une équipe d’inspection est déployée sur place pour vérifier l’emplacement du local, recueillir les avis des habitants sur l’installation d’un café, etc.

Recrutement de gérant de café

Un appel à recrutement d’un (e) gérant (e) pour animer et/ou gérer le café est lancé sur place. Un candidat local est privilégié, à condition qu’il/elle soit à la hauteur des attentes du programme 1000 cafés. Le recrutement du gérant est fait sur la base de sa motivation, de sa vision pour le café ainsi que de son expérience sur le domaine. Ainsi, une lettre de motivation et un CV sont demandés comme dossier aux candidats.

Terasse du Café dans la commune de Ugny

Source: 1000 cafés

Lien gérant-programme 1000 cafés

Le programme 1000 cafés accompagne le gérant du démarrage de son activité jusqu’à ce qu’il soit stable économiquement. Ainsi, les premiers investissements sont faits par le groupe 1000 cafés tels que : la réhabilitation du local, l’installation des meubles, la facilitation des démarches administratives, la négociation avec les fournisseurs, à l’instar de Coca-Cola, Eticable, Le Bon Coin, etc. Le gérant bénéficiera aussi d’une formation sur la comptabilité, la gestion de clients, etc. Il sera rémunéré par l’initiative 1000 cafés pour le début de ses activités. Par ailleurs, le gérant est libre de proposer le modèle d’animation de son café et de recruter, si c’est nécessaire, un assistant de son choix pour l’aider dans ses tâches.

Niveau d’adaptation à la crise sanitaire

De par leurs diversités de services offerts aux habitants, les cafés sont parvenus à maintenir leurs portes ouvertes malgré le confinement. En effet, au-delà du simple lieu de convivialité où les habitants prennent du café et des boissons ; les cafés jouent aussi le rôle de dépôt de pain, d’’épicerie…tels que susmentionnés. Ceci leur a valu d’ailleurs le fait de faire partir des « commerces essentiels » autorisés à fonctionner malgré les restrictions sanitaires. Cependant, il faut souligner qu’un café a dû suspendre ses activités. En effet, il a démarré ses premières activités la veille du confinement ce qui ne lui a pas permis de diversifier ses activités et donc de faire face à cette crise.

Perspectives de l’initiative 1000 cafés

La mise en réseau des gérants est en cours d’expérimentation. Ainsi, l’équipe de 1000 cafés profite de séances de formation pour établir le lien entre les gérants : « nous envisageons de mettre en place un réseau de gérants afin qu’ils puissent échanger sur les bonnes pratiques. Les séances de formation nous servent de moment de partage » Aubin

ANNEXE

Tableau des départements dont leurs communes ruraux ayants bénéficiés du programme 1000 cafés

CommunesDépartements
Sains  Ille-et-Vilaine
UgnyMeurthe-et-Moselle
GirancourtVosges
CerellesIndre-et-Loire
CottanceLoire
CongrierMayenne
TressonSarthe 
,Ligron
ZudausquePas de Calais 
Seninghem
Saint EmilandSaône-et-Loire
Montcombroux- les MinesAllier
MontreuilVendée
Baigneux-les-JuifsCôte d’Or

Abdalamadjit Ali Ahmat, volontaire en service civique au Collectif Trois Tiers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s