L’interview confinée de Bernard Seutin, les conviviales de Nannay

Vendredi 10 avril, la première interview confinée a eu lieu avec Bernard Seutin. Ceux et celles qui étaient présents lors de la projection du film documentaire, “le Pari des campagnes” savent déjà qui est ce personnage. Il vient de Nannay, un petit village de la Nièvre qui compte environ 120 habitants. Depuis 20 ans, une association se mobilise pour faire vivre un cinéma rural. Toute l’année, les habitants peuvent se retrouver dans l’ancienne école et apprécier un large choix de films et documentaires.  En été, le village accueille une résidence artistique qui prépare un festival,” Les conviviales de Nannay”. C’est un moment très attendu ! Le temps de quelques jours, la population du village augmente et profite d’une sélection de films. Fictions, documentaires en passant aussi par des courts-métrages qui parlent du rural, mais pas seulement ! Vous vous en doutez, en ces temps particuliers l’organisation de nombreux événements et festivals est perturbée, pour comprendre comment se passe ce confinement à Nannay ça se passe ici : 

Les conviviales de Nannay : 

Bernard nous explique un peu plus en détails l’organisation du festival au temps du coronavirus : 

La préparation du festival consiste principalement, pour l’équipe des Conviviales, à recevoir et sélectionner des films. En temps normal, le groupe de sélection se réunit de manière collégiale pour parler ensemble des créations qu’il reçoit. Cette année, ce sera différent, les membres de l’association s’organisent pour récupérer les liens de visionnage des films.

C’est donc grâce à une organisation et des fiches de visionnage que le comité de sélection pourra mettre au point ses avis et ses retours. On note aussi qu’à Nannay, c’est la mauvaise connexion internet qui handicape certaines activités. En effet, sans fibre optique et avec de nombreuses personnes en télétravail et des étudiants qui suivent leurs cours en ligne, les réseaux sont très vite saturés. Encore une chose qui montre que nous ne sommes pas égaux au niveau du territoire national.  

En fonction des mises à jour gouvernementales, l’association et des bénévoles vont s’organiser pour maintenir les Conviviales et les résidences artistiques, qui en amont préparent le village aux célébrations avec des créations artistiques. La date de clôture des dossiers de candidatures pour la résidence artistique sera cependant légèrement décalée en mai. 

La vie du village : 

Le rendez-vous au bar associatif le jeudi a bien entendu été annulé, mais une grande solidarité s’est mise en place entre les habitants, les élus et les commerçants ambulants qui permettent à de nombreuses personnes de se fournir en nourriture et denrées sans faire de trop nombreux kilomètres. Un groupe Facebook d’entraide a même été créé.  

Cette épidémie et ce confinement permettent aussi de se questionner sur les circuits de distribution entre les agriculteurs et les commerces. À Nannay ce sont les circuits courts qui permettent à de nombreux habitants de se ravitailler correctement. On espère que cette crise pourra valoriser ces circuits et ces systèmes de distribution plus proches des besoins locaux et mettra en valeurs l’énergie associative et volontaire qui continue malgré tout à faire vivre les territoires. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s